TEST • Adaptateur Sony à Canon avec diaphragme intégré

By Cafaidy In Reviews

Tester des accessoires… Le Sony A7II ne demande que ça!

Pour honorer ses demandes, j’ai donc opté pour quelques accessoires que j’ai reçu, qu’il me reste à tester pour en faire des reviews.

Aujourd’hui nous testons l’adaptateur Sony vers Canon avec diaphragme intégré, pour ceux qu’il ne veulent pas dépenser des milles et des cents et avoir les connecteurs AF/diaf intégrés.

Cela fait pas mal de temps que je tourne autour de cet adaptateur, il en existe que deux sur le marché selon mes recherches. Pas cher comparé à l’adaptateur avec connecteur diaf/AF, mais aussi avec un avantage de contrôler un diaphragme fluide pour la vidéo avec pas mal de lames (14 en tout) permettant à n’importe quel objectif de devenir « Bokhe Monster », du moins c’était ma réflexion principale, car j’ai en canon, un 50mm 1.8 MKI (1989) et un 14mm 3.5.

Cet adaptateur permet donc de mettre des objectifs EF (non EF-S) sur des boitiers Sony NEX et Alpha et qui est équipé d’un diaphragme manuel, permet ainsi de fermer votre ouverture si vous avez trop de lumière qui rentre dans votre boitier, voilà pour la théorie.

J’ai donc passé le cap de la réflexion interne avec moi même, et j’ai commandé cette bague pour la testé, voici le résultat.

Chapitre I • Unboxing sa mère

Content j’étais donc de recevoir dans la boite aux lettres (Big up à tous les postiers qui me lisent), arrivées de très loin, genre loin. Je me suis donc précipité pour l’ouvrir et le tester :

Voila pour l’unboxing, rien à dire, qualité de fabriquation au top, pas de jeux, mastoc et rassurante, cette bague à aussi un adaptateur pour trépied amovible de bonne qualité.

Chapitre II • Test sur objectif

Je l’ai testé sur 3 objectifs:

Le 50mm 1.8 MKI (de 1989) :


Le Sigma 14mm 3.5 :

IMG_0235

et le Tamron 17mm 3.5 (qui est un en réalité un Adapt-all) :

IMG_0233

Même bilan que lors de l’unboxing, la qualité est génial, une fabrication au millimètre prêt, il s’enclenche et se désenclenche sans accros, chapeau!

Chapitre III • Technique

Le gros problème avec cet adaptateur c’est que la théorie et la pratique sont deux choses différentes, en pratique l’adaptateur ne se comporte pas comme sur le papier.

Après beaucoup de recherches sur le net et de déductions, voici un peu de technicité:

Marque: YEHON
Modèle: DC639
Adaptateur: Canon à Sony Nex
Compatibilité: Full Frame (tous modèles Nex et Alpha) – (vu sur certain sites)
diaphragme (info vu une seul fois):
Ouverture relative Max: f2.8
Fermeture relative Max: f22
Nombres de lames: 14
Prix moyens: 19-25€
Information complémentaire: ….

Chapitre IV • Conclusion

Maintenant voici mon compte rendu:

Cet adaptateur ne s’adapte que sur de longue focal, plus de 100mm avec une ouverture max de f2.8 sur des capteurs APS-C Nex et Alpha (séries de a5000/a6000 et autre nex 5N etc…)

Sur des objectifs tels que les 50mm vous aurez du sacré vignetage à partir de f8 / f10 et plus vous descendez de focal et/ou dessous de f2.8, plus il y aura du vignetage au départ.

Exemple parfait:
Sony a6300
Objectif 200mm 2.8

Pour ma part, sur un Sony A7II, je ne peux pas l’utiliser, je vois un vignetage très prononcé avec le 14mm, moins avec le 50mm 1.8 et il en reste encore présent avec le 100 f2.8, même en passant en mode APS-C il y a du vignetage

Sur le Sony a6300 le vignetage se présente à partir de 3/4 de course (relativement f10/11 avec le 50mm

Je recommande donc de prendre de préférence un adaptateur avec connecteur, certes plus cher, mais on peut contrôler le diaphragme électroniquement et accessoirement l’AF (un autre post en cours). De plus les 14 lames ne donnent pas plus davantage que ça…

Cet effet est dû au fait que le diaphragme des objectifs est à l’intérieur de l’objectif  au niveau du point nodal ou proche, mais si il est devant ou derrière de l’objectif le vignetage sera présent obligatoirement, de plus la profondeur de champ ne se verra pas affectée.

Qualité au top, mais pas utile du tout.

D’autres tests en route…

Leave a Comment