Fast and Furious 7, un hommage à Paul Walker

By Cafaidy In Personnel

Suite au décès de « Paul Walker » le 30 novembre 2013 causé par un accident de voiture, Paul et son ami Roger Rodas était à bord d’une Porsche GT à Los Angeles, la réalisation du film est interrompue en moitié de tournage, les producteurs ont aussi tôt voulu annuler le film, mais après l’enterrement de l’acteur, la production a eu une idée, en collaboration avec les deux frères « Cody » et « Caleb », le film a continué et ils ont terminé le tournage le 10 juillet 2014, mais pas sans réécrire le script, ils n’ont pas éliminé le personnage de Brian, mais ils lui ont fait faire prendre sa retraite.

L’un des deux frères de Paul avait déjà tourné dans le cinéma en tant que cascadeur, mais ça ne suffisait pas, ils ont du donc prendre des cours intensifs d’interprétation et ont fait appel à « John Brotherton » pour les scènes manquantes.

Trois personnes donc ont été nécessaires pour palier le manque de Paul Walker, mais surtout ils ont fait appellent aux images de synthèse pour pouvoir coller ce le visage Paul sur les trois acteurs, une belle prouesse cinématographique.

Le film est clairement un hommage à Paul Walker, à sa famille, et au frère spirituel de Paul, j’ai nommé « Vin Diesel » qui a tenu à faire un hommage dans la dernière scène du film avec cette phrase.

No matter where you are, whether your a quarter-mile away or halfway across the world, you’ll always be with me and you’ll always be my brother.

Peu importe où tu es, que ça soit à 500 mètres  ou à l’autre bout du monde, tu seras toujours près de moi et tu seras toujours mon frère.

J’avoue que je ne m’attendais pas un tel hommage qui prend aux tripes, sachant que, que ça soit pour le personnage de « Brian O’Conner » ou pour « Paul Walker », tous les acteurs était vraiment une famille et la mort tragique de « Paul Walker » qui a dédié Plus de 15 ans de sa vie à la série de films « Fast and Furious », a touché beaucoup de monde.

La carrière de « Paul Walker » restera à toujours gravé dans l’histoire du cinéma.

Leave a Comment